territoire et histoire

Forte de ses 9823 habitants, Saint-Grégoire est une ville dynamique, où l’on vit, travaille et se distrait dans un cadre environnemental agréable.

Saint-Grégoire est la 7ème ville la plus importante en terme de population, sur les 43 que compte Rennes Métropole. Située à la limite Nord de Rennes, capitale régionale, et entourée des axes Rennes-Saint-Malo et Rennes-Mont Saint-Michel, la ville bénéficie du réseau de STAR pour circuler en bus au sein de l’agglomération rennaise.

La ville en chiffre

  • Superficie : 1 730 hectares (dont 85 ha d’espaces verts et 400 ha d’espaces agricoles)
  • Voirie: 122 kilomètres
  • Altitude: 42 mètres (point culminant : 89 m)
  • Population active: 6 600

Un peu d’histoire

La date de fondation du bourg, qui porte le nom du pape Grégoire 1er, n’a pu être déterminée avec précision. La paroisse ne fut probablement constituée qu’autour du VIIIe ou IXe siècle. Elle devrait sa fondation à un évêque de Rennes qui, au retour d’un pèlerinage à Rome, ramena, sinon les reliques, du moins le culte de Saint Grégoire Le Grand, l’un des plus illustres papes du VIe siècle.

L’ancienne église daterait du XIe siècle. D’abord romane, celle-ci subit des adjonctions au XVe siècle et fut prolongée au XIXe, avant d’être restaurée en 1972.

Le canal d’Ille et Rance

Le canal est une des curiosités de la ville. Long de 85 km, il relie Rennes à Dinan et St-Malo. Commencée en 1804, la construction du canal s’est achevée en 1834.

En 1938, 1800 péniches l’utilisaient. Vers 1920, M. Chuinard crée un service régulier, «les Vedettes Rennaises», et achète le café-guinguette construit sur le site de l’écluse, appelé alors la Guinguette Robinson. Les vedettes disparaissent en 1939.

Le site de Robinson offre un cadre paysager de qualité, permettant aux familles de nombreuses promenades pédestres le long des anciens chemins de halage et aux sportifs la possibilité de pratiquer la course à pied, le vélo ou le kayak.

Autrefois, ce site était aussi reconnu pour ses deux moulins. On a pu apercevoir les ruines du petit moulin jusqu’en 1908. La construction du Moulin que l’on découvre aujourd’hui remonte aux années 1875-1878.